• La Malédiction

    Quel version préférer vous ?

    Donner votre avis :

    Quel Version Préférer Vous? - Quel Version Préférer Vous? - michan

  • Nouvelle version que j'ai concocter pour le prix ado qui pour fête ses 20 ans d'édition...

    Ou un truc comme sa, bon sa on sans fiche un peu, ce qui est important ou icroyable plutôt dans mon cas, c'est que l'histoire ne contient (normalement) aucune faute d'ortaugraphe!!! \(>.<)/

    Et oui je sais, je sais...

    J'espère gagner ce concours! Mais il ne fait pas tros espérer non plus... _  _'

     

     

     

    Histoire :

     

    Quelle Journée... Encore deux exercices de maths et je pourrai enfin me détendre. En attendant, j'essayai de travailler, une main crispée sur mon stylo, l'autre plongeant dans un sachet de bonbons. Difficile de se concentrer avec la fatigue engourdissante, le bruissement de la pluie sur ma fenêtre, le ronronnent du chat à mes côtés... Les chiffres se mirent à danser sur les lignes de mon cahier. Avec un profond soupir, je tournai la tête pour échapper à cette hallucination. C'est alors que j'aperçus mon reflet dans le miroir posé au-dessus du radiateur. Ou plutôt ce qui était censé être mon reflet car je ne me reconnaissais pas dans ce visage étrange et menaçant. Alors que le chat se redressait, oreilles tendues, je fermai les yeux un instant, le temps de retrouver mes esprits. Quand je les rouvris, je compris tout de suite qu'il se passait quelque chose d'absolument anormal. Je sortis de ma cabine pour me remettre les idées en place. Je me retrouvais sur une plage où mon grand-père m'attendait à côté d'un petit Zodiac avec lequel il m'amena sur une île secrète. Mon grand-père était ma seule famille. A peine ai-je posé mes bagages sur la terre ferme que mon grand-père dût repartir. J'étais sur cette île pour passer mon brevet non pas de Maths, j'en avais soupé de ces exercices mais de sauvetage car j'excellais dans ce domaine. Arrivée devant le panneau indiquant le parcours de l'épreuve, un grand circuit était dessiné. Ça allait être long mais j'étais prête et me mis de suite en route. Au milieu du parcours, je vis une femme paniquée qui montrait l'eau. Je compris vite qu'un enfant était en train de s'y noyer. Personne venait à son aide même les gens qui passaient l'épreuve du brevet n'y prêtèrent pas attention. Ils préféraient se concentrer sur l'épreuve plutôt que de sauver ce petit, alors que leur futur métier de sauveteur les mettrait face à ce genre de situation. Toutes les personnes le regardait avec un regard, vide, espérant qu'une chose; qu'il se noie. L'immaturité de cette attitude faisait peine à voir. Je sortis du parcours en courant pour plonger dans l'eau. J'étais parti pour le sauver, quand la même dame m'en empêcha en me faisant signe de récupérer un jouet avant. J'ai déposé celui-ci sur le rebord, puis repris une bouffée d'air pour replonger. Une main me retint. Je me suis retournée. Quelle ne fut pas ma surprise de voir un vieil homme m’indiquant de bien reprendre ma respiration. Je plongeai et attrapai le jeune garçon. Il s'était évanoui. Je le ramenais au bord de l'eau et lui fis un massage cardiaque. Il recracha toute l'eau qu'il avait dans les poumons. Le vieil homme m'apporta une couverture pour me réchauffer, je remarquai que la femme qui m'avait montrer le petit qui se noyait, n'était pas là et que le jouet avais disparu. Je compris que ce n'était pas le garçon qu'elle voulait sauver mais le jouet. Personne avait l'intention d'aider ce garçon? Ça me mit en colère, jusqu'à ce que le vieil homme m'explique que ce garçon était maudit pour s’être moqué d'une vieille sorcière qui se vengea en le rajeunissant de 10 ans lui faisant perdre toute notion de risque. Pour le désensorceler, il devait donner son premier baiser à une personne qu'il aime et réciproquement le jour de sa majorité. Sinon il mourait. Son amour devait obligatoirement avoir un an de moins que lui. Les gens de l'île le comparait à un monstre.

     

    • J'aimerai, dit le vieil homme, pouvoir le surveiller jusqu'à ce jour. Mais je n'ai pas assez de force, il ne me reste plus beaucoup de temps à vivre. Tu as prouvé que tu avais du cœur. Peux-tu l'aider?

     

    Je ne sais dire non. Le vieil homme m'appris que l'enfant s’appelait John et qu'il avait 16 ans dans un corps de 6. Mais attendez, moi j'ai 15 ans je pourrais être l'élue! Stop il faut que je me calme car cela ne risque pas d'arriver. Je partis voir John.

     

    • Qu'est ce qu't'a la mioche? me dit-il.

    • Mais pour qui tu te prends?!

    • Pour moi et toi?

     

    Agacée, je suis retournée voir le vieil homme.

     

    • Je ne suis pas sure de pouvoir lui apporter mon aide, il est aussi méchant qu'idiot!

    • Mais si tu y arriveras, il a juste perdu l'habitude de parler aux gens.

    • Et ben! Qu'il la retrouve vite.

     

    Le temps passa. Je fus hébergée avec John chez le vieil homme dont j'appris qu'il était son grand père et unique famille, encore une coïncidence. Le grand-père de John mourut mais les gens commençait à l'accepter. Un jour alors que je rentrai des courses, je le surpris sur le point d'embrasser une jeune fille.

     

    • NON!

     

    Je me suis interposée entre eux, les repoussant.

     

    • Que fait tu malheureux! Tu veux mourir!

    • Je te signale que je ne crois pas à cette légende!

     

    Je lui balançais un magazine tout droit sorti de mon sac dans la figure, virais la fille et partis sans rien dire.

     

    Au bout de 2 ans, sans que d'autres incidents ne se produisirent, le jour de son anniversaire arriva. J'avais décidé de l'inviter au village convoquant la fille qu'il avait essayé d'embrasser une année plus tôt. Heureux de cette initiative, il s'approcha de moi en me faisant signe de me baisser pour me chuchoter quelque chose à l’oreille. Il m'attrapa la tête et m'embrassa.

     

    J'étais sous le choc, désorientée, ce qui me déséquilibra. Je tombais mais pouvais voir sa silhouette grandir. J'étais heureuse. Tout à coup, une tentacule de pieuvre m'entoura à la taille. Mais que faisait-elle là? N'ayant plus d'air dans les poumons, je vis une silhouette tendre la main vers moi. Je m'évanouis. Quand je rouvris les yeux, j'étais avachie sur mon cahier de Maths. Le chat m'entourait la taille. J'essuyais le petit filet de bave qui traînait au coin de mes lèvres. « Et merde! ».

    Donne votre avis sur cette Histoire :

    Avez Vous Aimez "La Malédiction Version Prix Ado"? - Avez Vous Aimez "La Malédiction Version Prix Ado"? - michan

     


    votre commentaire
  • La Malédiction 

    La Malédiction

     

    Tout a commencer quand mon grand-père nous a amener en bateau sur une île tenu secrète ,où des indien chasser de la population on prie refuge ici. Ma famille était composer de mes parent ,mon grand-père et mon démon de petit frère. Arriver sur île,a peine nous avons poser nos bagages que mon père dit qu'ils devez repartir en me laissent toute seul ICI. Mais je n'est pas le droit de discuter de se qui dit. Il m'explique qu'il faut que je passe mon bac de sauvetage et qu'il ne viendrait pas me chercher. Vous vous demander pour quoi, moi même j'en n'est aucune idée mais c'est surement pour mon bien. Je parti passer mon bac ,un grand circuit est dessiner sur un panneau, je remarque que j'allez maitre plus de une demi-heur pour arrivez a la fin. Au milieu du parcoure je vie une femme bouger en montrent du doit l'eau. Je compris que sont petit était entrain de se noyer, mais personne n'allez le secourir même les personne qui passez le bac fessez comme si ils n'avez rien vue. Ils préfère passez leur bac que de savez se petit ,alors que se sera leur futur travaille. Tout les personne qui regardez le petit se noyer, le regarder avec des yeux noir ,vide en espèrent qu'une chose qu'il se noie. Je fit dégouter de immaturité de c'est adulte, je sorti de l'eau en courent pour plonger dans l'autre bassin. J'étais parti pour le sauver quand une vieille personne me barra la route en me fessent signe de récupérer le jouer avent le petit, je n'avez pas le choix je devez rapporter le jouez avent le petit car le vieille homme me barrer la route. Je fit se qu'il ma dit mais quant je repris une autre boucher d'aire pour replonger, une main m'en épeiche. Quand je me suis retourner ,quel fut ma grande surprise de voir le vieille homme me disent de reprendre ma respiration. Se que je fit ,je plonge attrape le jeune garçon ,il était sur le point de s'évanouir. Je le dépose sur le rebord et lui fit un massage cardiaque, le petit recracha toute l'eau qui avait pu avaler. La personne âgé m'apporta une couverture pour me réchauffer, je remarqua que la femme qui était entrain de me montrer le petit se noyer était pas la et que le jouer que j'avais ramasser avez disparu. Se qui me fit comprendre que se n'était pas le garçon qui lui avez fait agir comme elle a fait c'est sont jouer, et donc se garçon ne pouvait sur personne pour allez le sauver. J'en était en colère quand le vieille homme m'expliqua que ce garçon a était a tin d'une malédiction car il c'était moquer d'une vieille sorcière et pour se venger elle le vis rajeunir de 10 ans et pour finir elle lui dit que si il voulez redevenir a son âge normal, il devez donnez sont premier baiser la personne qu'il aime et dont elle aussi mais elle doit obligatoirement avoir un ans de moins que lui, a la seconde de sa majorité, donc 18 ans.

    • Mais je ne vois pas le mal dans cette histoire ?

    • Tu crois que les gens de cette île ne vont pas trouver ça bizarre qu'une personne est rajeunie en une nuit, ils vont le traiter de monstre. Me dit-il

    Le pire c'est qu'il avait raison, que là où j'habite aussi tout le monde le traiterait de monstre. Je sentie une colère monter en moi.

    • Je fait la promesse de tout faire pour que se garçon a tout se qu'il a besoin jusqu'au il n'aura plus besoin de moi. A oui et il a quel âge ?

    • Arthur a 6 ans mais en normal il a 16 .

    Bizarrement sa me fit penser a la légende de Arthur le roi de Camelote où encore Arthur et les Minimoys, surement pars-que les héros on le même nom. Mais attend, moi j'ai 15 ans je pourrait surement être l'élu, tout sa me mai du boume au cœur. Stop il faut que je me calme car sa sera pas moi, c'est sur il suffi de me regarder pour le savoir. A oui c'est vrai vous ne pouvez pas me voir. Je partis voir Arthur et me présenta a lui.

    • Tu ne devrait pas être à coté de moi, on dit que je porte malheur !

    • Et est ce que c'est vrai ? Je lui demande avec insistance.

    • Je ne sais pas.

    • Moi je ne pense pas. Lui dis-je avec un grand sourire.

    J'espère que l'on pourra devenir amis. Du plus profond de mon aitre je sens qu'on va bien s'entendre. Le temps passa, pendant 2 ans un jours quand je rentrez des courses, je le surpris sur le point de embrasser une fille de 8 ans.

    • NON, ne fait pas sa autrement tu sera vouez a vivre avec 10 ans en moins !!!

    • Et je te signale que beaucoup de personne donnerait tout se qu'il avait pour être a ma place.

    Je lui balanças le premier magazine qui me tombas sou la mains.

    • Tu est un gros nul !!!

    Après ces parole je partis en courent. Puis deux autre années pessaire jusqu'au jour de l'anniversaire d'Arthur, sur la grande place toute les filles aillent 15 ans. A une minute de ces 18 ans, il examine toute les filles, en même temps on attendait le chronomètre.

    • 60, 59, 58...

    A quelque mètre de moi, le chronomètre était presque terminer.

    • 5...

    Puis il arriva a moi et me dit de me baisser pour me chuchoter quelque chose dans oreille.

    • 4, 3, 2, 1...

    Il m'attrapa la tête et m'embrassa.

    • 0 !!

    J'étais sous le choque ,on était au bord de l'eau, je voulu reculer mais je suis tomber dans l'eau, a travers de l'eau je vis la silhouette d'Arthur grandir. J'étais si heureuse mais mon bonheur ne resta pas longtemps, je sentis un chose m'entourez au niveau de la taille, c'était une tentacule d'une pieuvre. Mais qu'est ce qu'elle fait là ?Je perdis facilement ma respiration, avant de m'évanouir je vit une silhouette me tendre une mains.

    • Attrape ma mains !!!

    Et finis par m'évanouir, quand je repris connaissance. Tout le monde était autour de moi et là si soudainement Arthur me sortie qu'il avait envi de MEPOUSER !!Et je retournas dans les pomme. Je souhaite a tout le monde trouver l'âme sœur.

    Donnez votre avis sur l'histoire :

    http://mangaland.eklablog.com/est-ce-que-vous-avez-aimez-la-malediction-si-non-pourquoi-pour-pouvoir-s78002

    Happy End  


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique