• l'histoire d'Alexandra

    Cette histoire a été créer par une amie a moi et qui ma autoriser a la publier 

     

    L'histoire d'Alexandra

    Je m'appelle Alexandra,j'ai 15 ans et demain c'est le jour du choix. Mon assiète ne me parraissait pas très apétissante tèlement j'était stresser. Je suis orfeline dans le château de mont Rouge où j'ai été adopté ainsi que 3 autre :

    - Jenny : Blonde, un peu ronde et toujours de bonne humeur. Elle veut devinir cuisinière.

    - Thomas : Petit, brun. Il a toujours tandance a dire à tout le monde de ne pas faire çi ou ça, bref le scribe parfait (pour se qui ne save pas se que c'est, un scribe était un secrétaire du moyen-âge) 

    - Batiste : Grand, musclé et beau, son physique d'athlète lui permettra forcément de devenir chevalier du cosmos.

    Batiste : Mange, tu aura forcément besoin d’énergie pour demain.

    Demain, aussitôt la peur me noua le ventre, et me fit détester Bastien encore plus pour me lavoir rappeler. Entre nous c'était la guerre depuis le début. Le lendemain.

    Jenny : Debout tous le monde.

    Moi : Non, encore un peu.

    Jenny : Dépêche toi, aujourd'hui c'est le grand jour, celui qui va changer nos vies! Tu veux faire quoi toi?

    Moi : Mail toi de ce qui te regarde.

    Je sorti de ma chambre en claquant la porte, elle m’énervait, tous m'énervait depuis ce matin.

    George : En rang tous le mande

    George est le secrétaire du Capitan qui régnait sur le château. Il nous emmena dans une grande pièce, devant nous, une grande table avec de nombreuse personnes mais "elle" n'était pas arrivez. Ces personne était les maîtres, chacun dirigeait un métier a mont Rouge.

    George : commençons par toi, Jenny.

    Jenny : bonjour maître, je veut devenir élève du maître des cuisines.

    Aussitôt maître Loisel se leva faisent remuer  son gros ventre.

    Loisel : comment fait-tu le pater en croûte ?

    Jenny se à parler avec animations de la façon dont elle ferait cette recette et personne ne comprenait rien sauf maître Loisel, qui hochait la tête, très concentré. 

    Loisel : très bien, tu sera mon élève.

    Jenny : merci beaucoup.

    Elle reprit sa place dans le rang pendant une demi heure les différents orfelins receuillit par le capitaine passerent devant les maîtres, mais "elle" n'était toujours pas la. Enfin c'était à mon tour.

    George : a toi Alexandra.

    Moi : B...Bonjour.

    J'avait le ventre nouer mais tout d'un coup, comme par magie "elle" était arrivée. Elle s'approcha d'une  démarche souple de discrète. 

    George : Alors, quel métiers veut tu apprendre?

    Moi : je...je...

    George : oui?

    Moi : Marchombre.

    Aussi tôt tout le monde se tue, le silence était pesant, George se retourna, vers "elle", "elle" est la maître Marchombre. Elle était grande, élégante et très belle. Très rare était ceux qui devenait Marchombre car le destin de la planète reposait sur leurs épaules depuis l'arrivé des mercenaires du Chaos.

    George : Marchombre, tu es sur?

    Tout d'un coup je n'avais peur, j'étais décidé. 

    Moi : oui

    Éléonore Viandril : pourquoi veut-tu devenir Marchombre.

    Moi : Pour lutter contre les mercenaires du Chaos, je... je... je... je sens que je dois devenir Marchombre.

    Éléonore : Vraiment, ...tu sais que de nombreuses personnes voulaient devenir marchombre et je ne les ais pas accepter.

    Moi : oui.

    Éléonore : Bienvenue chez les Marchombres, jeune apprenti, rendez-vous dans une heurs à la clairière du vent.

    Les Marchombres sont un groupe d'homme et de femme qui luttent contre les ennemis de notre planète, les mercenaires du Chaos, si les Marchombres n'était pas la, on serai tous mort.(Joyeux non?) Je rangea mes maigres affaires et je me mit en route. J'était arrivée 10 minute en avance pour pouvoir voir son arrivée. Mais comme d'habitude, je ne la vit pas arrivée.

    Éléonore : suis-moi.

    Je la suivi à travers la forêt des 400 vents jusque dans une petite maison au pied de la falaise. Elle me sourit.

    Éléonore : tu sait grimper?

    Moi : oui.

    Éléonore : tirez à l'arc?

    Moi : eu... un peu.

    Éléonore : Bon d'après toi que fait un Marchombre?

    Moi : il combat les mercenaires.

    Éléonore : c'est tout?

    Moi : Eu... oui.

    Éléonore : non, un Marchombre est harmonie, ce combat c'est l'harmonie contre le Chaos.

    t mon  premier cours et pendant des mois elle m’entraîna, je grimpai, tirai à l'arc, plongeai, combattait et je m'améliorai. Un jour que nous nous promenions en ville.

    Éléonore : je vais te présenter.

    Moi : Quoi?

    Éléonore : aujourd'hui, je vais te présenter au conseil des Marchombres.

    Moi : je ne comprends toujours pas.

    Éléonore : un apprenti Marchombre doit être présenter au conseil qui lui fait passer des épreuves et si il réussit; il a le droit d'obtenir la greffe.

    Moi : la greffe?

    Aussitôt elle se leva et d'un geste souple ferma les poings. Trois lame d'une apparence indestructible apparurent comme par magie.

    Moi : Ouah! Carrément génial! Et toutes les greffes sont pareillement?

    Éléonore : non, chaque Marchombre (sauf ceux qui n'était pas digne de l'avoir) en ont une différente.

    moi : G-E-N-I-A-L!

    Éléonore : suis-moi.

    Aussitôt elle sauta pour atterrir 5 mètre en dessous dans un bruit feutré. Je la suis dans une folle course poursuite, au bout d'une demi-heure nous étions devant une maison parfaitement banale. Elle ouvrit la porte sans un mot, et la! Sous mes yeux 200 Marchombres ou plus discutaient. A l'autre bout de la pièce.

    §

    A SUIVRE...